Ecrire en situation professionnelle

cropped-sans-fond-petit-format.png

En premier lieu exercice d’élaboration et de structuration de sa pensée, l’écriture tient une place de plus en plus importante au sein des établissements du secteur social et médico-social.

Ecrire en situation professionnelle devient, en particulier depuis la loi 2002 et l’instauration d’un certain nombre d’outils, une pratique quotidienne.

C’est dans ce contexte que le professionnel est appelé à réfléchir à sa praxis, entre contrainte des comptes à rendre et respect de l’usager dans une écriture au plus juste de sa propre pensée.

L’écriture, par son processus de mise à jour d’un point de vue, invite le professionnel à ajuster sa posture, dans une démarche éthique, associant l’usager et rendant compte d’une réalité mise en récit dans un projet adapté à ses destinataires.

Alors, plaisir d’écrire et efficacité peuvent s’allier pour en faire un acte professionnel au service de l’usager

Les finalités

  • Contextualiser les pratiques d’écriture au regard du législatif et de l’institution
  • Réfléchir aux différents sens et formes d’écriture pour s’approprier cet outil en lien avec les enjeux de transmission (partenariat, comptes-rendus…), dans une cohérence d’équipe
  • Travailler son rapport à l’écriture pour l’ajuster aux différents types d’écrit
  • Envisager l’écrit professionnel comme un outil d’accompagnement de l’usager

Les contenus

  • La place des écrits au sein de l’établissement au regard de la loi 2002-2, de ses outils et de la responsabilité de l’écrivant : prise en compte et rôle de l’usager dans l’acte d’écriture
  • La diversité des écrits professionnels: objectifs et fonctions des écrits selon les différents destinataires et leurs attentes dans des styles d’écriture appropriés à chacun
  • L’écriture comme outil de pensée et de communication : notion d’objectivité, de subjectivité, discrimination des informations à transmettre, travail sur le fond et la forme

Durée: 2 x 2 jours