Nos +

Sens en Question est une structure à taille humaine où les prises de contact sont facilitées : mail, téléphone, site, rencontre physique

Vous avez 2 interlocutrices privilégiées, Régine Guillaume et Caroline Robichon, coordinatrices des activités de Sens en Questions,

Pour vous écouter, évaluer vos besoins, co-contruire des projets d’intervention, faire des points intermédiaires, évaluer les actions en fin de cycle

L’intervention en binôme

Nous intervenons de façon systématique en binôme, offrant ainsi une écoute et une approche plurielles, qui s’articulent au regard des singularités de formations et d’expériences des intervenants, afin d’apporter une complémentarité de postures tout en garantissant un cadre contenant.

Nous veillons à constituer nos binômes en fonction des groupes de participants, des besoins recensés et des contextes d’intervention. Nous proposons des binômes avec des profils d’intervenants divers et complémentaires.

Des réunions d’équipe sont programmées à intervalles réguliers afin d’échanger sur nos pratiques et un travail de supervision d’équipe est programmé pour la prochaine rentrée. 

Si pour un cas de force majeure un membre du binôme ne peut intervenir, nous maintenons la séance, le deuxième intervenant animera exceptionnellement seul la séance, il n’y a ainsi pas d’annulation de séance.

Notre spécificité de travail en binôme nous permet également en fonction du cheminement et des besoins d’un groupe, de modifier, au bout d’un cycle (une année minimum), partiellement un binôme, un membre du binôme maintient son intervention et assure une continuité et un nouveau membre arrive, incarnant ainsi un renouveau. Nous pouvons aussi modifier complètement un binôme et créer une nouvelle dynamique de travail.

Sens en Questions peut accompagner une équipe dans la durée en proposant continuité, diversité et renouveau.

Nous pouvons proposer une autre forme d’accompagnement et de travail si le besoin s’en fait sentir. Nous ne nous obstinons pas sur une forme de travail qui ne convient pas. Nous pouvons changer d’orientation, de modalités d’accompagnement en concertation avec les interlocuteurs concernés.

Par exemple, nous pouvons faire évoluer un travail d’APP vers un travail de régulation d’équipe,  d’analyse institutionnelle,  expérientielle ou autres. Si les objectifs de travail changent, nous repensons l’ensemble du dispositif: les modalités d’intervention, la constitution des binômes, l’organisation.

Par ailleurs,  nous élaborons les calendriers avec les structures pour une année scolaire ou civile, tout en gardant souplesse et flexibilité.