Approche critique de la notion de projet

cropped-sans-fond-petit-format.png

De plus en plus souvent présent au sein des institutions sociales et médico-sociales, le terme de projet devient incontournable depuis la loi du 02/01/2002.

Il met en jeu dans une forme contractualisée l’avenir d’une personne, l’usager, en lien avec celui qui l’accompagne dans le cadre de sa mission. Le psychosociologue JP Boutinet propose une analyse anthropologique de la notion de projet, il évoque la « multiplicité de niveaux de projet (éducatif, pédagogique, de fonctionnement, d’activité, social, local, culturel…) qui s’imbriquent les uns dans les autres rendant parfois illisible les volontés éducatives ».

S’ajoute à cet imbroglio la représentation pour chacun de ce que revêt cette notion qui se décline en de multiples protocoles mis en place au sein des institutions.

Si, a priori, l’idée de se construire un avenir à partir d’une ligne directrice, d’intentions, d’objectifs en se dotant des moyens pour mener à bien la démarche, apparaît positive et porteuse de sens, le sort qui est aujourd’hui fait au projet amène de multiples questionnements et entraine parfois des dérives.

Les finalités du module

  • Affiner la notion de projet pour en rechercher le sens et sortir du formel
  • S’approprier les différents niveaux de projet, leurs finalités et leurs enjeux
  • Définir les acteurs et leur niveau d’implication en lien avec les finalités du projet
  • Envisager le projet dans une temporalité et un contexte évolutifs

Contenus

  • Le sens du projet et ses possibles dérives : contractualisation, stratégie, projections
  • Déclinaison des différents types de projets au sein de l’institution : utilisation, pertinence
  • Les étapes du projet: notion de temps et de processus
  • Réflexion sur le projet personnalisé: construction de repères
  • Notion d’évaluation et d’ajustement

Durée: 2 jours