Handicap et représentations

cropped-sans-fond-petit-format.pngDe tous temps, les sociétés ont élaboré des théories pour expliquer le handicap, la survenue d’une déficience, l’existence de différences.

De ces théories populaires, culturelles, découle la manière dont on considère et traite les personnes handicapées, notamment en fonction de l’origine supposée de la déficience… Inconsciemment, nous en gardons tous une trace.

Quelles sont nos propres représentations du handicap ? Et comment imprègnent-elles nos pratiques ?

Finalités

Mesurer l’évolution, au fil du temps, des regards portés sur les personnes dites aujourd’hui « en situation de handicap », et l’impact de ces regards sur les personnes et leur intégration

Réfléchir sur ce que représente cette notion de handicap et sur les réalités qu’elle recouvre. Sommes-nous prêts à tenter la rencontre ? Pourquoi cette confrontation au handicap peut-elle générer autant du rejet que de la fascination?

S’interroger sur la notion d’altérité, pour entrer dans une vraie relation, celle où l’on ne s’occupe pas exclusivement d’un corps mais bien d’une personne, il faut que l’autre existe pour moi, que je lui reconnaisse l’altérité.

Contenus

L’histoire des représentations des personnes « différentes » et manière dont elles ont été traitées au fil de l’histoire.

Evolution du vocabulaire utilisé pour qualifier les personnes porteuses d’une déficience : de « l’idiot » à « la personne en situation de handicap ».

Evolution des définitions de la notion de « handicap » et des classifications qui en ont découlé.

Les représentations du handicap en fonction des cultures.

Les différentes formes de handicap.

La personne en situation de handicap et manière de l’accompagner afin qu’elle demeure sujet et puisse faire des « choix de vie éclairés ».

Durée : 2 jours consécutifs